La boutique d'écriture Montpellier
Ateliers et stagesFormation et RessourcesAuteursRésidencesRencontresInternational et francophonieNouveautés
 

Sagot Duvauroux Caroline


Après des études de lettres, de théâtre et d’art plastique, elle est comédienne pendant des années puis se consacre à la peinture et à la poésie. Elle expose en France et ailleurs, a réalisé des livres d’artiste, des estampes et est l’auteur de nombreux livres principalement publiés par les éditions José Corti, et les éditions Les ennemis de Paterne Berrichon.

" Quelque chose en cours oui, qui livre sa discontinuité. Les sursauts du continu de vivre. L’expérience fait partie du récit qu’elle engendre. Les bifurcations les atermoiements les claques et les coups d’œil par-dessus l’épaule suffiraient presque à écrire ce que j’aimerais écrire. Comme vous embarque la réalité dans un déroulé qui est celui du texte. Sculpter le temps linéaire de la parole écrite à l’aide de ses balbutiements ses stupeurs d’expériences. On joue, on patauge, on fouille dans des lexiques mais ce qu’on aimerait c’est que la fouille elle-même inscrive sans vocabulaire préalable, comme on dit d’une expérience qu’elle est unique en amour ou en naissance ou en mort et que pourtant chacun la vit, sans vocabulaire préalable que des lieux communs et toutefois parmi le patient travail des hommes pour nommer. Dans la fantaisie du réel et des rêves qui s’y
attachent. "
- Caroline Sagot Duvauroux

" Elle peint parce qu’elle ne trouve pas le mot qui dirait et qu’elle ne veut pas d’image qui dirait l’approche du mot. Elle a peint pour fuir la métaphore, pour taire toute métaphore. Pour la balade, c’est tout, dans la brutalité de la chose peinte. Là. Pour rien. Pour ne pas rugir d’impuissance à la parole qui s’ouvrirait, qui ouvrirait sous la peau l’amble avec le cœur des gens, avec demain. Pour aller tout de même. En deçà. Avant cheminement. Loin de l’espace entre les mots qui cheminent vers rien et cheminent encore. Pour la confusion où retrouver quoi ? "
- Caroline Sagot Duvauroux, Le Cahier du Refuge 247, Centre International de Poésie Marseille, 2016.

Poésie :
- Hourvari dans la lette, José Corti, 2002.
- Atatao, José Corti, 2003.
- Vol-ce-l’est, José Corti, 2004.
- Köszönöm, José Corti, 2005.
- Aa : journal d’un poème, José Corti, 2007.
- Le vent chaule, José Corti, 2009.
- Le Buffre, Barre Parallèle, 2010.
- Le livre d’El (d’où), José Corti, 2014.
- ’j, Unes, 2015.
- Un bout du pré, José Corti, 2017.


Plan du site