La boutique d'écriture Montpellier
Ateliers et StagesFormation et RessourcesAuteurs / ArtistesRésidencesRencontres et événementsInternational et francophonieSortiesProjets
 

Raharimanana Jean-Luc


Romancier, essayiste et poète malgache, Jean-Luc Raharimanana est également
auteur de pièces de théâtre, de contes musicaux, comédien et metteur en scène.

Journaliste puis professeur de français en région parisienne, il se consacre ensuite à l’écriture, à la recherche, à la restitution d’une mémoire trahie par des récits où « se confondent mythe et réalité ». Il parcourt les chemins sinueux et pluriels de la
mémoire afin de « transcrire, tout transcrire ».
Il commence par quelques essais autobiographiques mais c’est surtout la poésie qui l’attire. Il se tourne ensuite vers la nouvelle et le théâtre qui vont être le réceptacle d’une écriture lyrique mais également caustique dans laquelle le lecteur, conquis par des passages très poétiques, d’une étonnante douceur, soudainement, doit affronter des scènes d’une spectaculaire violence. C’est une écriture au sein de laquelle se côtoient poésie, rêves, humanité et douceur, ainsi que la violence du monde. Une
écriture qu’il définit par le « viol des douceurs ».
Artiste engagé, il ancre la mémoire dans le corps.


Bibliographie :


Romans
Revenir, edition payot&rivage, 2018.
Nour, 1947,Paris : Le Serpent à Plumes, 2001.
Za, Paris : Philippe Rey, 2008.


Récit
L’Arbre anthropophage, Paris : Gallimard/Joëlle Losfeld, 2004.
Tsiaron’ny nofo (en malgache), Îlle-sur-Tête : K’A, 2008.


Poésie
Les cauchemars du gecko, La Roque d’Anthéron : Vents d’Ailleurs, 2011.
Empreintes, La Roque d’Anthéron : Vents d’Ailleurs, 2015.


Beaux-Livres
Le Bateau ivre : Histoires en Terre Malgache, photographies de Pascal Grimaud. Marseille : Images en Manoeuvres, 2003.
Madagascar, 1947, illustrations du Fonds Charles Ravoajanahary. La Roque d’Anthéron : Vents d’Ailleurs, 2007.
Portraits d’insurgés, Madagascar 1947, photographies de Pierrot Men. La Roque d’Anthéron : Vents d’Ailleurs, 2011.
Enlacement(s), Coffret 3 livres : Des ruines, Obscena et Il n’y a plus de pays. La Roque d’Anthéron : Vents d’Ailleurs, 2012.


Nouvelles
Le lépreux et dix-neuf autres nouvelles, Paris : Hatier, 1992.
Lucarne, Paris : Le Serpent à plumes, 1996.
Rêves sous le linceul, Paris : Le Serpent à plumes, 1998.


Textes dans des ouvrages collectifs
- « Anja ». Une enfance outremer (textes réunis par Leïla Sebbar). Paris : Seuil, 2001 : 169-184.
- « Prosper ». Dernières nouvelles de la Françafrique (Collectif). La Roque d’Anthéron : Vents d’Ailleurs, 2003 : 159-177.
- « Corps en jachère ». Nul n’est une île : Solidarité Haïti. Sous la direction de Stanley Péan et Rodney Saint-Éloi.
Montréal : Mémoire d’encrier, 2004 : 143-147.
- « Sortir des bois ». Africultures 59 (2e trimestre 2004) : 47-50.
- « Le vol de La Tempête ». Enfances, collectif coordonné par Alain Mabanckou. Bertoua (Cameroun) : Ndzé, 2006 ;
Paris : Ndzé (Pocket), 2008 : 81-93.
- « Za ». Le huitième péché, collectif coordonné par Kangni Alem. Bertoua (Cameroun) : Éditions Ndzé, 2006 : 45-51.
- « Pacification ». Dernières nouvelles du colonialisme (Collectif). La Roque d’Anthéron : Vents d’Ailleurs, 2006 : 49-62.
- « Le creuset des possibles ». Pour une littérature-monde, sous la direction de Michel Le Bris et Jean Rouaud.
Paris : Gallimard, 2007 : 305-314.
- « Sur le bord des lèvres ». Riveneuve Continents 5 (automne 2007) : 183-190.
- « De là où j’écris ». Riveneuve Continents 10 (hiver 2009-2010) : 14-20.


Ouvrages collectifs dirigés par Raharimanana
- La littérature malgache, numéro spécial 1 (juin-juillet 2001) de la revue Interculturel Francophonies (Italie).
- Dernières nouvelles de la Françafrique (dirigé avecSoeuf Elbadawi). La Roque d’Anthéron : Vents d’Ailleurs, 2003.
-  Identités, langues et imaginaires dans l’Océan Indien, numéro spécial 4 (novembre-décembre 2003) de la revue Interculturel Francophonies (Italie).
-  Dernières nouvelles du colonialisme, La Roque d’Anthéron : Vents d’Ailleurs, 2006.


Théâtre / Créations
- Le prophète et le président, théâtre. Mise en scène de Christiane Ramanantsoa (Madagascar, 1989) et Vincent Mambatchaka (Bénin, Togo, Sénégal, Côte d’Ivoire, Centrafrique, France). Mise en onde sur R.F.I. (1993). Mise en espace par le Théâtre International de Langue Française (TILF) (Avignon, 1995). Mise en scène de l’auteur au théâtre des Déchargeurs, Paris (mai-juin 2005).
- Le puits, théâtre. En production avec la M.G.I. (Maison du Geste et de l’Image), le TILF et le Théâtre de la Villette, (Paris, Tours, Limoges, 1997). Publié chez Actes Sud Papier, 1997.
-  Lépreux, nouvelle. Mise en onde sur R.F.I. (1990).
- Le tambour de Zanahary, conte musical. Awa Production, en collaboration avec le musicien Tao Ravao
(France 2000-2001).
-  Instants malgaches, joué en 2001 au Théâtre Gérard Philippe en région parisienne et au festival Métissons à Marseille. Avec la participation de Jean-Luc Raharimanana et le musicien malgache Solo Razaf. Réalisation : Twamay Association.
-  Milaloza, conte pour onze conteurs et musiciens. Mise en scène de Bernadette Baratier et Laure-Marie Legay (Burkina Faso, Mali, France, Niger), 2004.
- Lemahery et le caméléon, conte musical, en collaboration avec les musiciens Fabrice (Faffa) Andriamilantonirinason et Jean Ramanambita (du groupe Senge), 2006.
- Les cauchemars du Gecko, mise en scène de Thierry Bedard. Création Festival d’Avignon, notoire/de l’étranger(s). 2009. - Par la nuit, lecture musicale / Ciné-performance, de Raharimanana et Tao Ravao, Festival Contre-Courant, Île de la Barthelasse, Festival d’Avignon (2009) et en ouverture du Festival du film de Rotterdam, Opéra de Rotterdam, Latérit-Production, 2009.
-  Obscena, performance, de et avec Raharimanana, musique de Philippe Foch (percussions, tablas). Athénor, Scène nomade, Saint Nazaire / Nantes, 2012.
-  La connerie des siècles, Texte et interprétation Raharimanana, musique d’Alex Grillo (vibraphone et percussions), Athénor, Scène nomade, Saint-Nazaire, 2014.
- Rano, rano, texte et interprétation Raharimanana, Musique de Tao Ravao, photographie de Pierrot Men, vidéo : Yann Marquis, Cie SoaZara, Théâtre des bambous, La Réunion, Théâtre Ariart, Mayotte, Théâtre de l’échangeur, Bagnolet, 2015.
- Parfois le vide. Mise en voix et interprétation de l’auteur, accompagné de Tao Ravao (cordes, Jean-Christophe Feldhandler (percussions) et Géraldine Keller (voix et chant), Festival d’Avignon, 2016, dans le cadre des lectures de RFI : « Ça va, ça va le monde », Cie SoaZara, coproductions Théâtre d’Ivry Antoine-Vitez.


Littérature pour la jeunesse
Landisoa et les trois cailloux, Illustrations par Jean A. Ravelona. Vanves : Edicef, 2001.


Filmographie
Gouttes d’encre sur l’île rouge, portrait de l’écrivain Raharimanana. Documentaire de Randianina Ravoajanahary et Vincent Wable, 40′, 2004.


Prix et distinctions littéraires
1987 – Prix Jean-Joseph Rabearivelo de poésie.
1989 – Prix Tardivat International de la meilleure nouvelle de langue française (RFI, ACCT, Le Monde).
1990 – Prix Tchicaya U’Tamsi du théâtre interafricain, 1990, théâtre.
1998 – Grand Prix Littéraire de Madagascar (ADELF), pour Rêves sous le linceul.
2011 – Prix de la Poésie, Salon du Livre insulaire de Ouessant, pour Les cauchemars du gecko.


Plan du site