La boutique d'écriture Montpellier
Ateliers et stagesFormation et RessourcesAuteursRésidencesRencontresInternational et francophonieNouveautés
 

De la porosité des frontières littéraires

Rencontres littéraires à la Comédie du Livre


Archives

Ces rencontres, comme celles de mars sont l’aboutissement d’un partenariat fort et cohérent : la DRAC et la Région Languedoc Roussillon, mais aussi la librairie Sauramps ont permis leur réalisation.
Nous y avons accueilli, pour trois débats, animés par Sophie Ekoué (RFI) : A. Mabanckou, Bessora, Fatou Diome, Chahdortt Djavann, Guy Dugas, Raharimanana, Ryoko Sekiguchi, A. Waberi et Adeline Yzac.

Ces débats proposaient trois problématisations différentes de la littérature francophone.

•La question du plurilinguisme qui travaille la langue française lorsqu’elle n’est plus seulement langue locale, mais langue internationale : « écrire en présence de toutes les langues » était mise en perspective par Bessora (Suisse et Gabon), Chadortt Djavann (Iran.), Raharimanana (Madagascar), Ryoko Sekiguchi -qui est sa propre traductrice (Japon), et Waberi (Djibouti).

•La question de la littérature lorsqu’elle est confrontée à la violence de l’histoire « écrire dans la fureur du monde » était traitée par Bessora, Fatou Diome, Mabanckou et Raharimanana.

•Enfin, « mémoire et amnésie des cultures, à quel jeu joue l’écrivain de langue française ? », qui accueillait sur le stand de la Région les écrivains Mabanckou, Raharimanana, Waberi, l’écrivaine et conteuse Adeline Yzac et l’universitaire et historien Guy Dugas tentait de formuler la question de la mémoire, des mémoires et de leurs manifestations dans la littérature francophone et la langue française.

Les écrivains ont bien évidemment participé également aux séances de dédicaces sur le stand de Sauramps, ainsi qu’aux lectures « la voix des auteurs ».

De l’avis de tous les participants, ainsi que de l’animatrice Sophie Ekoué, l’association d’auteurs d’horizons géographiques et culturels très différents, ainsi que l’association d’universitaires et d’écrivains était particulièrement féconde.
Nous en tiendrons compte pour nos prochaines rencontres.


Plan du site