La boutique d'écriture Montpellier
Ateliers et stagesFormation et RessourcesAuteursRésidencesRencontresInternational et francophonieNouveautés
 

Projection / Débat

24 Novembre 2010 à 19h30 à la Boutique d’écriture & Co


Rencontres

À partir d’extraits du film :

L’encerclement : la démocratie dans les rets du néolibéralisme.

Un documentaire de Richard Brouillette, 2009

Résumé du film

À travers les réflexions et les analyses de plusieurs intellectuels, L’encerclement : la démocratie dans les rets du néolibéralisme, dresse un portrait de l’idéologie néolibérale et examine les différents mécanismes mis à l’œuvre qui ont abouti à l’émergence d’une pensée unique. [cliquez sur l’image pour + d’infos]

Avec :

Noam Chomsky, Ignacio Ramonet, Normand Baillargeon, Susan George, Omar Aktouf, Oncle Bernard, Michel Chossudovsky, François Denord, François Brune, Martin Masse, Jean-Luc Migué, Filip Palda et Donald J. Boudreaux

"Une piqûre d’économie" : portrait de l’idéologie néolibérale

Le néolibéralisme, à la fois système d’idées et de représentations normatives, système de pratiques et d’organisation de l’économie et de la société, s’est imposé comme la seule perspective tangible pour expliquer le monde et définir nos choix politiques. Pourtant, l’histoire humaine ne peut se comprendre dans une perspective uniquement économique. Les relations de production, d’échange, etc. sont enserrées au sein d’institutions et de rapports sociaux.

Comme le soulignait Pierre Bourdieu dans le Monde Diplomatique en 1998 :

« Le monde économique est-il vraiment, comme le veut le discours dominant, un ordre pur et parfait, déroulant implacablement la logique de ses conséquences prévisibles (...). Et s’il n’était, en réalité, que la mise en pratique d’une utopie, le néolibéralisme, ainsi convertie en programme politique, mais une utopie qui, avec l’aide de la théorie économique dont elle se réclame, parvient à se penser comme la description scientifique du réel ? »

En nous appuyant sur des extraits choisis de L’encerclement : la démocratie dans les rets du néolibéralisme de Richard Brouillette et sur les éclairages de Benoît Prevost professeur d’économie du développement à l’université Montpellier 3, nous éclairerons le cheminement qui part du choix d’une théorie économique vers une vision figée du monde.

Nous ponctuerons la projection du film par la lecture de textes qui nous permettrons, par le biais de l’imaginaire, de prendre de la distance avec le discours économique.

Le parti pris de nos rencontres :

La boutique d’écriture, qui travaille depuis toujours dans des quartiers prioritaires voit depuis plusieurs années l’aggravation de la pauvreté et des inégalités – particulièrement celles qui touchent les femmes, les enfants, les jeunes et les handicapés. Nous voyons aussi le resserrement et la fragmentation de tous les dispositifs en mesures spécifiques, pour des « publics cibles », empêchant la conception d’une action collective et stigmatisant davantage les plus précaires comme anormaux et dangereux. Nous voyons enfin que la connaissance des mécanismes de précarisation et d’exclusion est très faible et que ceux qui ne sont pas directement touchés par la grande pauvreté ne mesurent pas l’ampleur des problèmes. Or, agir contre la pauvreté et l’exclusion sociale demande un travail régulier et cohérent, une approche partenariale et systémique. Nous concevons donc ce cycle de rencontres comme une « caisse de résonance », un partage d’analyses, de réflexions et de pratiques.

Voir présentation ...


Plan du site